- Le TC Tours vainqueur de l’ATG Tours accède à la Nationale 4 -

Catégories : Compétitions

C’est au terme d’un long championnat par équipe commencé en avril 2018 que se déroulait ce dimanche 24 juin au Centre de Ligue de Blois, le match de barrage pour la montée en Nationale 4 opposant les 2 vainqueurs respectifs de leur poule à savoir l’ATG Tours et le TC Tours.

 

Sur le papier, le TCT présentait une équipe favorite (trois 1/6, un 2/6, un 3/6) mais l’ATGT pouvait faire valloir son mélange de jeunesse et d’expérience (Rodolphe MOUVEAU ex -30, Antoine BRUCKER 2/6, Benoit LEMONNIER ex 0, Bodan HOLUB 15/1 et Alexandre BARTHES 15/1).

 

Les rencontres débutaient sous un temps clément par les simples numéro 4 et 2. Le TCT par l’intermédiaire de Matisse MICHEL s’imposait logiquement malgré une superbe résistance de Bodan HALUB (qui remplaçait Benoit LEMONNIER blessé) dans le premier set.

 

Le simple 2, comme imaginé avant la rencontre, relevait alors pour les deux équipes d’une grande importance. Au terme d’un match en 3 sets, le TCT remportait son deuxième point (Hugo NORMAND bat Antoine BRUCKER 6/0 3/6 6/2). Par la suite, Loan BIGOT remportait facilement son simple contre Alexandre BARTHES, tandis que Rodolphe MOUVEAU faisait parler son vécu et offrait son premier point à l’ATGT.

 

Restait alors à disputer les deux doubles où l’ATGT se voyait contraint de séparer ses numéros 1 et 2 pour espérer disputer un super-super tie-break. Mais il n’en fut rien puisque le TCT remportait logiquement les deux doubles et pouvait ainsi éclater sa joie.

 

Nous savions le challenge difficile à relever mais intéressant et excitant tout de fois, sachant qu’une grande partie de notre espoir reposait sur le match numéro 2 entre Antoine BRUCKER et Hugo NORMAND… La force de notre équipe résidait dans ce mélange d’expérience et de jeunesse avec beaucoup de solidarité. Nous sommes fiers d’avoir pu embêter jusqu’au bout l’équipe favorite de ce championnat et nous la félicitons.

Benoit LEMONNIER – capitaine adjoint de l’ATGT 

 

Bravo aux deux équipes pour leur parcours et leur état d’esprit.